Publié le 18/01/2022 par Mairie de Villiers-le-Bel

Grâce à ce réseau d’assistantes maternelles privées, porté par le service Petite enfance, c’est tout un mode de garde d’urgence qui va être mis en place, pour faciliter l’insertion professionnelle du parent.

Elles sont 79 dans toute la ville.
Soixante-dix-neuf assistantes maternelles sous statut privé, qui gardent des enfants chez elles, à leur domicile. Un mode de garde un peu plus adaptable qu’une crèche ou une halte-jeux. Voilà pourquoi le service Petite enfance a eu l’idée de créer un réseau d’assistantes maternelles “privées”, pour des accueils en urgence ou des petits contrats.

Imaginez…
Vous êtes un parent célibataire, vous réussissez à décrocher une formation ou un contrat d’intérim. Mais il faut être disponible dans les deux jours ! À qui confier votre enfant quand on n’a pas de solution ? C’est là qu’intervient le réseau bâti par le service Petite enfance : grâce à lui, une assistante maternelle volontaire pourra accueillir votre enfant en urgence, pour une longue durée ou pour quelques jours. Le parent, lui, bénéficiera de l’aide du Relais Assistante maternelle (RAM) pour effectuer les démarches administratives et établir un contrat de garde en urgence.

Une vingtaine d’assistantes maternelles a déjà montré son intérêt.
Elles réserveraient ainsi une place pour cet accueil en urgence (en échange de quoi, la Ville leur garantit 1000 euros par an et par place vacante, pour compenser la perte de revenus / Comme la garderie éphémère, ce dispositif est entièrement financé par l’État), le service Petite enfance se chargeant de faire le lien entre les parents et les «nounous». L’idée étant que, si l’insertion professionnelle est une réussite, le contrat provisoire devienne un contrat “normal” et un mode de garde pérenne. Le service pourrait voir le jour dès le début du mois de février.

La mise en place de ce réseau s’accompagnera d’un parcours de formation et d’analyse des pratiques professionnelles.
Grâce à cela, le service Petite enfance espère susciter des vocations : il y en effet une pénurie d’assistantes maternelles, à Villiers-le-bel, comme partout en région parisienne…

Infos pratiques

Thématiques

Petite-enfance Solidarité
Retour aux actus
© Mairie de Villiers-le-Bel |  Mentions légales |  Politique Cookies |  Paramétrage des cookies |  Accessibilité
Retour en haut de page