Rythmes scolaires : la concertation est lancée

Une lettre a été envoyée à tous les parents d'élèves.

La Ville a lancé une grande concertation auprès des parents d’élèves et des partenaires, sur la question des rythmes scolaires. De cette concertation dépendra l’organisation du temps scolaire pour la rentrée 2018. Les parents d'élèves, premiers concernés, ont commencé à recevoir leur questionnaire par voie postale.

Depuis quelques jours, les parents d’élèves de Villiers-le-Bel ont reçu dans leur boîte aux lettres un questionnaire sur la question des rythmes scolaires : maintien d'un rythme de 4,5 jours, avec ateliers, ou retour à 4 jours, sans TAP.

Chaque parent d'élèves est concerné. Il est donc très important de participer à cette concertation. Les questionnaires remplis sont à remettre sous enveloppe dans les urnes disposées dans chaque école, ou à l'accueil de la direction de l'Education, en mairie.

concertation720

Le gouvernement a ouvert aux villes la possibilité de revenir à la semaine de quatre jours, mettant fin à l’obligation des TAP. A Villiers, l'équipe municipale a décidé de ne pas prendre unilatéralement cette décision, mais d'interroger les principaux intéressés : parents d'élèves, enseignants, partenaires ville et associations. «Même si, à titre personnel, je pense que l’engagement très fort de la Ville dans les TAP doit se poursuivre, nous avons décidé de rester neutre sur cette question. La décision appartient aux parents et à l’Education nationale. On fera ce qu’il sera décidé», assure Sori Dembele, adjoint au maire délégué à l'Education.

Au 1er décembre, la concertation sera close. Les résultats seront présentés aux directeurs d’école et enseignants, parents d’élèves, intervenants ville ou associations, au retour des vacances de février. Ensuite, jusqu’en juin, la Direction générale des Politiques éducatives réfléchira aux moyens pour mettre en place la nouvelle organisation.