Le don du sang a besoin des Beauvillésois !

Prochaine collecte de sang à Villiers-le-Bel jeudi 21 septembre

Jeudi 21, les Beauvillésois de 18 à 70 ans ont rendez-vous à l’espace Marcel-Pagnol pour la collecte de l’Etablissement français du sang.

Un acte citoyen qui peut sauver des vies, mais qui doit plus mobiliser, pour le docteur Michel Fourniols, responsable de la collecte pour le nord de l’Ile-de-France.

Pourquoi est-il important de donner ?

Dr Michel Fourniols : On espère beaucoup de cette collecte. Nous devons augmenter nos réserves pour l’été. En Ile-de-France, la majorité de nos donneurs sont en vacances. L’été est donc un challenge à relever. Les collectes dans les communes sont donc primordiales !

Que deviennent les poches ?

Dr M. F. : Elles sont conservées maximum 42 jours pour les poches. Ce qui signifie que le sang prélevé à Villiers-le-Bel pourra aider un accidenté de la route jusque fin juillet ! Sauf que notre stock est encore très insuffisant : en Ile-de-France, nous n’avons que dix jours devant nous. En dessous de huit jours, la situation devient préoccupante.

A quoi sert le sang prélevé ?

Dr M. F. : Les poches de sang peuvent aider les personnes victimes d’hémorragie, comme par exemple lors d’un accident de voiture, mais aussi les malades victimes d’anémie. Les cancéreux ou les personnes âgées reçoivent ainsi régulièrement des poches de sang.
Mais elles servent aussi à recréer des poches de plaquettes. Il nous faut cinq poches de sang pour recréer une poche de plaquette (le don de plaquette se fait également en site fixe, à Cergy-Pontoise ou Bobigny : un don de plaquette en site fixe équivaut alors à trois poches, ndlr). Elles sont nécessaires pour les personnes atteintes de problèmes de coagulation ou les leucémiques.

Sur une ville comme Villiers-le-Bel, on est actuellement à une cinquantaine de dons. On pourrait atteindre facilement les 250 donneurs. Alors, mobilisez-vous !

  • Don du sang, le jeudi 21 septembre, de 15 h à 20 h, espace Marcel-Pagnol.