Publié le 21/12/2021 par Mairie de Villiers-le-Bel

C’est un chantier d’envergure qui se déroule au Puits-la-Marlière actuellement : celui de la future plateforme gérontologique Adélaïde-Hautval, une plateforme située au bout de l’ex-chemin de Montmorency, devenu rue Simone-Veil (lire ci-dessus).

En tout, 7 300 m2 qui proposeront, en un seul et même lieu, l’ensemble des solutions pour accompagner les besoins des personnes âgées et des aidants, dans leur globalité, du domicile à la fin de vie. « C’est la première structure de ce type en Ile-de-France », explique Carmel Serrié, directrice de la communication d’Arpavie, qui porte le projet.

La future plateforme comptera un Ehpad de 110 places, habilité 100 % à l’aide sociale, deux Pôles d’activités de soins adaptés (qui proposeront des activités en journée, adaptées aux pathologies des résidents), une unité d’hébergement renforcé, un accueil de jour de 20 places, une plateforme d’accompagnement des aidants, un hébergement temporaire de 20 places, pour des séjours de 1 à 3 mois renouvelables, un Service polyvalent d’aide et de soin à domicile (Spasad) pour les soins à domicile, dans un rayon de 10 km autour de Villiers-le-Bel et un Service de soins infirmiers à domicile (SSIAD) de 50 places.

Le chantier va bon train.

L’ossature du bâtiment est achevée, les aménagements intérieurs sont en cours. « Si tout se passe bien, le bâtiment sera livré courant mars 2022. Dans ce cas, l’ouverture de la plateforme pourrait intervenir en mai : elle se fera progressivement, pour accueillir les personnes âgées dans les meilleures conditions », conclut Carmel Serrié.

En images

Retour aux actus
© Mairie de Villiers-le-Bel |  Mentions légales |  Politique Cookies |  Paramétrage des cookies |  Accessibilité
Retour en haut de page