La JPGF montre ses petits pots dans une grande expo

Jusqu’au 20 mai à Archéa

Les découvertes de l’association Jeunesse préhistorique et géologique de France (JPGF), installée à Villiers-le-Bel depuis 1961, sont au cœur de la dernière exposition du musée Archéa, “Les petits pots dans les grands”.

C’était en 1991. Cette année-là, l’association Jeunesse préhistorique et géologique de France (JPGF) découvre à Fosses un important centre de production de céramiques, sur lequel se retrouve 1 500 ans de production de poterie. Bilan : plus de 87 tonnes de céramiques mises au jour. Une découverte exceptionnelle, unique en Europe, sur laquelle revient le musée Archéa. Jusqu’au 20 mai, le musée de l’Agglomération accueille une exposition, “Les petits pots dans les grands, Potiers antiques et médiévaux du Pays de France”.

expots-1

expots-2

Une exposition qui se veut avant tout pédagogique. «L’idée était de reconstituer la vie des potiers, de la période antique au Moyen-Age, explique Rémy Guadagnin, président de la JPGF. On a par exemple réalisé un four en 3D et un atelier du Moyen-Age. On pourra comprendre la vie quotidienne d’une famille de potiers. L’effort a été porté sur une conception pédagogique : cette exposition mise sur la vulgarisation, mais dans le sens noble du terme.»

expots-3

expots-7

Outil, jeux, pots de tous les jours, ratés de cuisson ou pièces spectaculaires, ouvragées et décorées…. «Nous exposons plus de 800 céramiques. C’est la première fois qu’on peut présenter toutes ces découvertes, témoigne Antoinette Hubert, directrice d’Archéa. Certains objets sont très rares, comme ces comptes de potier, écrits sur un tesson.» C’est la grande force de cette exposition : montrer la vie quotidienne de ce métier, dont on retrouve finalement peu de traces. L’exposition est visible du mercredi, au dimanche, sauf jours fériés, jusqu’au 20 mai 2018.

expots-4

expots-5

expots-6

expots-8