Mis à jour le 16 juillet, par la Mairie de Villiers-le-Bel

La fibre optique déploie ses ailes

Une réunion publique, organisée par la Ville et le syndicat Val d’Oise Numérique, dans laquelle les opérateurs sont intervenus, avait lieu à la Maison Jacques-Brel, mardi 18 juin 2019. L’occasion de faire le point sur l’installation de la fibre optique à Villiers-le-Bel et de répondre aux questions des habitants.

À Villiers-le-Bel, qui installe la fibre ?
Le Conseil département du Val d’Oise en a fait un objectif prioritaire : en 2020, tout le département devra être relié au réseau de fibre optique. Pour ce faire, le département a créé une structure
dédiée, le syndicat Val d’Oise Numérique. Voilà pour la théorie. Dans la pratique, le département est coupé en deux :
• les zones peu densément peuplées ou rurales, où c’est le Département qui prend en charge l’installation de la fibre optique. Celles-ci sont fibrées dans leur majorité, le raccordement devrait être terminé d’ici 2020.
• les Zones très denses (ZTD), où la densité de population est forte. Elles ont été définies par l’Arcep, l’Autorité de régulation des communications électroniques et des Postes. Dans ces ZTD, ce sont les opérateurs eux-mêmes, Orange, SFR, Free, Bouygues…, qui investissent et installent la fibre optique. En 2009, Villiers-le-Bel a été classée en ZTD, avec Cergy-Pontoise et Garges-lès-Gonesse, par l’Arcep. L’installation n’y est donc pas effectuée par le Département, mais par les opérateurs. En l’occurrence, à Villiers-le-Bel, par Orange, SFR et Free, qui ont signé des conventions de déploiement.

Mais alors, pourquoi ça a été si long ?
D’après les opérateurs, les tests commerciaux effectués lors de l’installation des 300 premières prises n’ont pas été concluants. Les opérateurs ont donc décidé d’investir prioritairement sur d’autres zones, plus rentables commercialement, que Villiers-le-Bel. Voilà pourquoi l’installation de la fibre optique a pris autant de retard. « Le soutien de Val d’Oise Numérique et du Département nous permet aujourd’hui de rattraper ce retard. Avec le Syndicat Val d’Oise Numérique, nous resterons vigilants par rapport aux opérateurs, qui doivent tenir leurs engagements», estime Djida Techtach, première Adjointe au maire et conseillère départementale, membre du Syndicat Val-d’Oise Numérique.

Mais que fait la mairie ?
La mairie, malheureusement, n’intervient pas techniquement dans ce dossier, sauf, à la marge, pour faciliter les démarches administratives. Mais le maire et les élus du conseil municipal sont intervenus à de multiples reprises pour faire pression sur les opérateurs, ce qui a permis d’accélérer le programme de raccordement à la fibre optique. Mais, en dernier ressort, les opérateurs sont seuls maîtres de leur calendrier de déploiement et de leurs investissements financiers.

Et chez moi, je l’ai la fibre ou pas ?
L’Arcep a mis en place une carte interactive qui permet de savoir, en entrant votre adresse, si votre logement est raccordé à réseau FTTH (pour fiber to the home, fibre optique jusqu’à la maison)
ou pas. Vous la trouverez à l’adresse suivante : https://cartefibre.arcep.fr Les trois opérateurs qui installent la fibre à Villiers-le-Bel, Orange, SFR et Free, disposent, sur leur site internet, d’un outil qui permet, en renseignant son adresse ou son numéro de téléphone, de connaître l’état de raccordement de son quartier, de sa rue et de son domicile. Vous pouvez même, en renseignant votre mail, être prévenu lorsque la fibre sera accessible chez vous.

Et du coup, suis-je obligé(e) de prendre l’opérateur qui a installé la fibre dans mon quartier et ma rue ?
Absolument pas… La ville a été partagée entre trois opérateurs, Orange, SFR et Free. Ce sont ces trois-là qui vont déployer la fibre. Une fois déployée, la réglementation impose un gel de commercialisation de trois mois pour que tous les opérateurs puissent se positionner et proposer leur offre en même temps. Au bout de ces trois mois, chaque riverain est libre de faire appel au fournisseur d’accès à internet de son choix, en fonction de l’offre commerciale qu’il jugera la plus adaptée à ses besoins. La fibre optique est en effet mutualisée entre les différents opérateurs du marché.

Découvrez en images ci-après :

- Les démarches à effectuer pour être raccordé
- Comment se passe le déploiement
- Où est-ce qu’on en est ?
- Fibre optique : qui l’a, qui va l’avoir, qui ne l’a pas ?

Cette carte reprend les données fournies par l’Arcep sur son site internet, et celles données par l’un des opérateurs, lors de la réunion publique du 18 juin. Les données provenant de l’Arcep ont été publiées le 6 juin 2019 mais datent en réalité de mars 2019, les données de l’Arcep étant actualisées tous les trois mois. La prochaine mise à jour aura lieu le 5 septembre 2019. Carte à retrouver sur l’adresse https://cartefibre.arcep.fr Cette carte se veut la plus détaillée possible. Mais pour connaître précisément l’état du raccordement de votre domicile, deux solutions s’offrent à vous :
• Vous pouvez, sur le site internet de l’Arcep (à l’adresse https://cartefibre.arcep.fr), renseigner directement votre adresse.
• Les opérateurs possèdent des outils dédiés sur leur site internet qui vous permettent de connaître l’état du raccordement de votre domicile au réseau fibre optique, en renseignement votre adresse ou votre numéro de téléphone. Si vous vous apercevez que votre rue n’est pas encore reliée au réseau FTTH, ces outils permettent également, en renseignant son adresse mail, d’être prévenu lorsque cela sera fait.

© Mairie de Villiers-le-Bel |  Mentions légales |  Paramétrage des cookies |  Accessibilité
Retour en haut de page