Mis à jour le 20 mai, par la Mairie de Villiers-le-Bel

À Villiers-le-Bel, tout enfant inscrit en école maternelle peut bénéficier du service de restauration municipale dès l'âge de 2 ans et 9 mois.

Pour bien manger à tout âge

La restauration municiaple à Villiers-le-Bel
Vous vous posez des questions concernant la restauration municipale de Villiers-Le-Bel ? Vous souhaitez nous faire part de  suggestions ou de commentaires ?
Adressez-nous vos remarques, idées, suggestions toujours les bienvenues à :
restomunicipaux@ville-villiers-le-bel.fr
ou au : 01 34 29 28 21

Et pour aller plus loin, en savoir plus

Chaque jour plus de 1800 repas sont préparés et livrés dans les 16 restaurants scolaires maternels ou élémentaires Beauvillésois.

Les enfants sont accueillis entre 11h30 et 13h30, ils sont servis à table, ou en self-service pour les enfants d’âge élémentaire.
Pour que le repas se déroule dans une ambiance calme et détendue, sa durée doit être de 45 minutes environ.
Trois formes de menus sont proposées aux familles d’enfants scolarisés : des repas avec viande, des repas sans viande et des repas sans viande de porc.  

Près de 2000 repas sont servis chaque jour dans les restaurants scolaires, les crèches, les haltes-jeux, les restaurants pour personnes âgées ainsi qu’en portage à domicile. Les repas sont à la fois confectionnés dans une cuisine centrale municipale et par un prestataire extérieur pour le plat principal servi dans les restaurants scolaires.

Dans notre commune, c’est une diététicienne diplômée qui élabore les menus. Ils sont réalisés en collaboration avec le responsable de la Cuisine Centrale, les cuisiniers, le magasin et la responsable administrative et financière.
Ils sont  confectionnés dans un esprit de découverte des aliments, de plaisirs et d’équilibre. Ils sont diversifiés, variés et respectent l’âge et le goût des enfants.

La Cuisine Centrale compte parmi ses agents, 4 cuisiniers diplômés qui préparent chaque jour les repas pour les 16 restaurants scolaires, les 2 crèches, les 2 haltes jeux, les 3 restaurants pour personnes âgées et pour le portage à domicile.

La ville a  choisi de déléguer le plat principal des enfants scolarisés à la société de Restauration ELIOR. Pour être sûr d’avoir des produits de qualité, nous avons intégré dans le cahier des charges des critères de qualité gustative, nutritionnelle et sanitaire.

Tout au long de l’année, pour dynamiser la restauration municipale, la Restauration municipale propose des menus à thème ou festifs, (Halloween, Noël, Menu de saison, nouvel an chinois, mardi gras…).

Le service s’associe également à des évènements nationaux tels que la Semaine du goût, la Fraich’Attitude… pour faire découvrir, sensibiliser à l’alimentation et relayer des messages clés du Programme National Nutrition Santé (PNNS). Des animations nutritionnelles peuvent être proposées lors de ces évènements.

Pour mieux comprendre, la pyramide alimentaire, lisons-la de bas en haut : Des aliments indispensables aux aliments à éviter.

De l’eau à volonté : la seule boisson indispensable à notre corps est l’eau !

Des Féculents à tous les repas : pour avoir de l’énergie toute la journée !

Des fruits et légumes : au moins 5 par jour pour faire le plein de vitamines et avoir une bonne digestion.

Des produits laitiers : 3 à 4 par jour pour avoir les os costauds et de bonnes dents !

De la viande, du poisson ou des œufs : 1 à 2 fois par jour pour construire nos muscles !

Des matières grasses : nous en avons besoin mais il ne faut pas en mettre trop ! (attention aux matières grasses cachées)

Des produits sucrés : pour se faire plaisir de temps en temps. Attention à ne pas en manger trop souvent.

La Cuisine Centrale confectionne chaque jour, les entrées et les dessert.
Le plat principal est confectionné par ELIOR selon un cahier des charges très strict qui respecte  des critères de qualité gustative, nutritionnelle et sanitaire.
Le même menu (choix unique) est proposé à l’ensemble des convives, seules les quantités servies varient selon la tranche d’âge (maternelle, élémentaire, adultes) pour couvrir les besoins nutritionnels qui évoluent.

Trois formes de menus sont proposées aux familles d’enfants scolarisés : des repas avec viande, des repas sans viande et des repas sans viande de porc. 

Ces menus suivent les repères de consommation du PNNS, et s’intègrent donc complètement à une alimentation équilibrée. Ils contiennent toujours au minimum (sauf cas particuliers de menus festifs) :

-    des fruits et/ou des légumes, cuits ou crus,
-    de la viande, du poisson ou des œufs,
-    des féculents,
-    un produit laitier,
-    de l’eau étant à consommer,
-    du pain

Ces aliments peuvent être répartis en 4 ou 5 plats.

La ville de Villiers-le-Bel propose la plupart du temps des repas à 5 composantes, parfois de manière exceptionnelle, il peut être présenté des repas à 4 composantes.

La structure à 4 plats ressemble aux habitudes alimentaires de la maison, et nous avons pu constater que la quantité de nourriture jetée en fin de repas est moindre. Quant aux 5 plats, ils ont l’avantage d’offrir une grande variété dans les aliments.

Des fruits et légumes de saison sont proposés afin d’avoir des produits de meilleure qualité et que les enfants prennent conscience du rythme des saisons. En automne et en hiver les potages mijotent à la cuisine centrale : ils sont variés et très appréciés des enfants. A l’arrivée des beaux jours, les légumes se prêtent davantage à la confection de salades de crudités diverses et variés.

Les menus répondent aussi aux obligations de l’arrêté ministériel du 30 septembre 2011, relatif à la qualité nutritionnelle des repas servis en restauration scolaire.

Cet arrêté qui se base sur les recommandations du GEMRCN (groupe d’étude des marchés de restauration collective et nutrition) définit plusieurs règles obligatoires :
•    l’eau, seule boisson indispensable, doit être à disposition sans restriction
•    le sel et les sauces (mayonnaise, vinaigrette, ketchup) servis en fonction des plats, ne doivent pas être en libre accès.
•    Le pain doit être disponible en libre accès
•    La taille des portions doit être adaptée au type de plat et à chaque tranche d’âge (pour certains plats, les quantités sont imposées)
•    La fréquence de service des plats doit être contrôlée en fonction de leur composition nutritionnelle, de sorte que le service de fruits et légumes, féculents, produits laitiers, viandes et poissons de bonne qualité soit encouragé, et que la consommation de produits gras et/ou sucrés soit limitée.
•    L’augmentation des apports en fibres, vitamines et calcium
•    La limitation des matières grasse et des sucres simples

La qualité des repas est une priorité pour la ville de Villiers-le-Bel c’est pourquoi les denrées alimentaires sont achetées dans le cadre d’appel d’offre européen répondant à des spécifications techniques précises.

Chaque catégorie de denrées est déclinée en conventionnel, en Agriculture Biologique et en produits locaux.Pour s'assurer de disposer de produits de bonne qualité, nos cahiers des charges intègrent des critères de qualité gustative, nutritionnelle, environnementale et sanitaire.Les compositions nutritionnelles sont étudiées à la loupe.

Le service de la Restauration privilégie :
-     les produits sans huile de palme aussi souvent que possible,
-    interdit ceux dont l’étiquette indique la présence d’OGM (Organisme génétiquement modifié),
-    ainsi que les poissons pêchés en eaux profondes.

La ville de Villiers-le Bel s’inscrit dans l’Agenda 21, c’est pourquoi les marchés alimentaires intègrent des produits locaux, des produits issus de l’agriculture biologique, les fruits proposés sont toujours dans la mesure du possible de saison.
•    Les labels de qualité utilisée par le service de la Restauration municipale
•    Le pain qui est acheté provient d’un boulanger de la commune.

Le CCAS en partenariat avec le service de Restauration proposent des repas équilibrés sur le Foyer Raymond Labry, le foyer ERASME du lundi au vendredi de 12h à 13H30, et en portage des repas.

  • C’est une diététicienne diplômée qui élabore les menus.
  • Ils sont réalisés en collaboration avec le responsable de la Cuisine Centrale, les cuisiniers, le magasin et la responsable administrative et financière.
  • Ils sont  entièrement confectionnés au sein de la cuisine centrale municipale dans un esprit, de plaisirs et d’équilibre.
  • Ils sont diversifiés, variés et respectent les besoins spécifiques des personnes âgées.
  • Le CCAS propose aussi, en collaboration avec le service de la Restauration, des repas à thème ou des goûters à thème  au foyer Raymond Labry.

Pour plus d’information se référer à la rubrique CCAS

  • Mise en place de régimes particuliers
    Il est également possible lorsque, en raison d'un trouble de santé invalidant (pathologies chroniques, de mettre en place un régime alimentaire
    La remise du Régime complet est obligatoire avant toute inscription et toute fréquentation de la Restauration, il peut être téléchargé ci-dessous ou retirer à l’accueil du CCAS. A chaque type de pathologie correspondant un Régime spécifique, la ville a fait le choix de n’accepter que les régimes hyposodé ou diabétique.  

Depuis le 1er juillet 2015, les consommateurs sont informés de la présence d'allergènes dans les produits alimentaires, c’est pourquoi vous trouverez ci-dessous le tableau des allergènes  présents dans les plats servis dans les restaurants scolaires.

Tableau des allergènes présents dans les plats servis dans les restaurants scolaires :
•    Mois de février 2019

Lorsque, en raison d'un trouble de santé invalidant (pathologies chroniques, intolérances alimentaires, allergies), la scolarité d'un élève ou sa participation au périscolaire nécessite un aménagement (suivi d'un traitement médical ou protocole en cas d'urgence),  un projet d'accueil individualisé (PAI) est mis en place.

La remise d’un PAI complet est obligatoire avant toute inscription et toute fréquentation des activités périscolaires.

Le service de restauration scolaire pourra vous proposer un mode d'accueil adapté selon la gravité de l'allergie ou de son régime alimentaire particulier en restauration ou périscolaire (goûter et collation).

  • Si l'allergie ou le régime alimentaire particulier de votre enfant est gérable par le service des restaurants scolaires (par exemple allergie à la fraise, au poisson, fruits de mer, chocolat etc…), la municipalité prendra en charge le remplacement du menu.
  • Si l'allergie ou le régime alimentaire particulier de votre enfant n'est pas gérable par le service des restaurants scolaires (par exemple allergie au lait, huile d'arachide, au gluten, allergène présent dans de nombreux aliments), votre enfant sera accueilli aux restaurants scolaires mais vous fournirez son repas sous forme de panier-repas. Pour la préparation du panier-repas et la livraison, la municipalité vous transmettra les règles d'hygiène à respecter.

L'inscription et l'accueil de votre enfant sont alors subordonnés aux modalités suivantes :
- Vous devez d'abord faire remplir un Protocole d'Accueil Individualisé (PAI) commun entre l’éducation Nationale et la Ville de Villiers le Bel et le médecin scolaire
A chaque type de pathologie correspond un PAI spécifique.

ATTENTION :
-    Compléter les 2 premières pages avec les coordonnées (1 exemplaire pour le service de la Restauration et 1 exemplaire pour l’école)
-    Faire compléter et signer l’imprimé par le médecin traitant
-    Joindre l’ordonnance correspondante si besoin d’un traitement
-    Joindre autant de trousses de secours que de lieux fréquentés par l’enfant
-    Prendre rendez-vous avec le service de la Restauration pour faire valider le dossier au 01 39 33 36 30 ou 01 39 33 36 36

Toute évolution de l'allergie devra être signalée au Service de la Restauration au : 01 39 33 36 36

Les documents à compléter

Les documents peuvent être retirés dans les écoles,  à l’accueil de la restauration au 4 boulevard Allende, ou sur Internet en téléchargeant ci-après

Les documents pour établir un PAI - protocole d'accueil individualisé - en cas d'allergie alimentaire

La restauration municipale dans les crèches collectives et les haltes-jeux

C’est dans la petite enfance que se forme le goût et c’est donc à cet âge qu’il est important de prévoir une « éducation au goût ».

Les enfants de moins de 3 ans ont des besoins spécifiques en matière d’alimentation, c’est pourquoi le service Petite Enfance a fait le choix de collaborer avec le service de la restauration municipale, pour les repas des enfants  inscrits en crèche collective ou en haltes-jeux. La diététicienne du service Restauration et les deux infirmières du service Petite Enfance collaborent à l’élaboration de menus équilibré et spécifique aux besoins des enfants de moins de 3 ans. Jusqu’à 6 mois, le lait qu’il soit maternel ou artificiel constitue l’aliment essentiel et unique pour répondent au besoin spécifique du nourisson. La diversification quant à elle peut débuter dès l’âge de 4 mois révolus soit à la date anniversaire du 5ème mois, l’âge de la diversification a beaucoup changé ces dernières années.

La diversification alimentaire

© Mairie de Villiers-le-Bel |  Mentions légales |  Paramétrage des cookies |  Accessibilité
Retour en haut de page