Publié le 07/01/2021 par Mairie de Villiers-le-Bel

Le Monde d’après… C’est le thème de cet atelier imaginé par le Musée Mobile, le “MuMo”. Cette institution a pour vocation de rendez accessible l’art contemporain aux publics qui en sont les plus éloignés. Habituellement, un camion se déplace et expose des œuvres dans des collèges, des lycées, des écoles ou des maisons de retraite, en banlieue ou à la campagne. Impossible cette année en raison de la situation sanitaire : le MuMo organise donc des ateliers en petit comité. Depuis lundi 4 et jusqu’au vendredi 8 janvier, il a pris ses quartiers au collège Léon-Blum, à l’initiative de la professeur documentaliste, Juliette Essel, en partenariat avec le service Culturel. Et a donc posé cette vaste question aux collégiens de 5e6 : comment imaginez-vous le monde de 2070 ?
Les adolescents ont donc imaginé une histoire, qu’ils ont scénarisé et qu’ils ont dessiné, sous forme de bande-dessinée et de manga. Pour les aider, Benjamin Swaim, un artiste peintre.
L’histoire concoctée par les adolescents est sombre, très sombre : Yasmine et Ismaël sont deux orphelins séparés à la naissance. L’une vit dans le monde des riches, le Sud, chaud, l’autre dans le monde des pauvres, le Nord, glacial. Pour se retrouver, ils se donnent rendez-vous dans l’Île du Milieu, au climat tempéré. Mais en chemin, Ismaël meurt, dévoré par des goules cannibales. De chagrin, Yasmine se suicide. Seul survit Croûton, le rat, qui raconte l’histoire.
Une histoire étonnement noire, mais c’était le souhait de ses jeunes auteurs : «Tous les éléments ont été élaborés par les adolescents et mis au vote. Et la fin tragique a fait l’unanimité : ils ont tous voté contre un happy end, sourit Benjamin Swaim. C’était évident pour eux.»
Pour Johan, Mounir et Bakou, si la fin ne posait pas de problème, l’illustration est en revanche plus complexe. Comment rendre le froid ou la chaleur en dessin ? Comment représenter la pauvreté ou la richesse ? «Mets un nuage là. Peut-être qu’il faudrait un éclair. Ou un volcan en éruption ?», propose Mounir à Bakou, le dessinateur du groupe. «Imaginer comment ce serait en 2070, ça n’a pas été trop compliqué, expliquent les garçons. Mais faire ressortir en dessin ce qu’on a dit en mot, c’est très complexe. Ça permet vraiment de mettre les idées en place.»
La classe consacre 3 heures par jour à ce projet, mené avec le MuMo. Les planches réalisées seront exposées au CDI du collège, et vous pourrez les retrouver sur ce site, dès qu’elles seront terminées. Le Musée mobile reviendra en novembre prochain, pour une exposition éphémère “Objectif Terre”, en partenariat avec le service Culturel et le Centre national des arts plastique.
 

Infos pratiques

Thématiques

A savoir Culture Scolaire / périscolaire

Lieu

Collège et SEGPA Léon Blum

-

Courriel
49.004326,2.412313
Retour aux actus
© Mairie de Villiers-le-Bel |  Mentions légales |  Paramétrage des cookies |  Accessibilité
Retour en haut de page