Mis à jour le 15 février, par la Mairie de Villiers-le-Bel

Ce secteur du CCAS intervient auprès des personnes âgées et handicapées pour les aider à bénéficier des dispositifs d'aide au maintien à domicile

Les aides pour le maintien à domicile

Le service "Maintien à domicile" du CCAS intervient chez les personnes âgées et handicapées, du lundi au vendredi, de 8h à 17h30.

L'intervention d'une aide à domicile a pour objectif de favoriser le maintien à domicile de la personne âgée. Le rôle de l’aide à domicile ne se limite pas à des simples travaux de ménage, mais s'étend aux courses, à l'accompagnement de la personne âgée dans ses démarches extérieures. Outre le service rendu, l’aide à domicile permet de maintenir le lien social avec l'extérieur.

Pour tout renseignement contacter le secteur maintien à domicile
20, rue de la République Villiers-le-bel
Téléphone : 01 34 29 29 52 (ou 29 66)

Comment bénéficier de l'aide à domicile ?

L'aide à domicile peut-être accordée aux personnes âgées en perte d'autonomie, de plus de 65 ans, ou de plus de 60 ans si reconnues inaptes au travail.

À quelles conditions ?
•    Résider depuis plus de 3 mois dans le département
•    Avoir des ressources ne dépassant pas le Minimum Vieillesse
•    Avoir une prescription médicale

Attention : L'aide à domicile n'est pas cumulable avec l'Allocation Personnalisée d'Autonomie

Bon à savoir :
•    La prestation d'aide à domicile vous sera attribuée moyennant une participation financière établie en fonction de vos ressources, et selon le barème des caisses de retraite dont vous dépendez.
•    Les dépenses consacrées à la prestation d'aide à domicile sont déductibles d'impôt.
•    Si vos ressources sont modestes vous pourrez demander à bénéficier de l'aide sociale légale.

La demande est à déposer au CCAS, secteur maintien à domicile
 

La prise en charge des frais de repas en foyer-restaurant ou de repas servis au domicile est accordée au titre de l'aide sociale aux personnes âgées de 65 ans et plus, ou 60 ans en cas d'inaptitude au travail.

Le prix du repas est fixé chaque année par le Président du Conseil Départemental, la participation du bénéficiaire est calculée en fonction de ses ressources et selon le barème fixé par la commission d'admission au titre de l'aide sociale.

À quelles conditions ?
Conditions identiques à celles de la prestation d'aide à domicile

Bon à savoir
•    Le portage de repas à domicile est effectué du lundi au samedi.
•    La prise en charge des frais de repas en foyer-restaurant ou de repas servis au domicile vous sera attribuée moyennant une participation financière établie en fonction de vos ressources.
•    Si vos ressources sont modestes vous pouvez demander à bénéficier de l'aide sociale légale.

Pour tout renseignement contacter le Service de maintien à domicile Tél : 01 34 29 29 40 ou 29 52 ou 29 66.

La demande est à déposer au CCAS, secteur maintien à domicile

La personne âgée de 65 ans et plus, ou 60 ans en cas d'inaptitude au travail qui ne peut être maintenue à son domicile peut demander la prise en charge par l'aide sociale de son placement en établissement d'hébergement.

À quelles conditions ?
•    Résider depuis plus de 3 mois dans le département.
•    Avoir des ressources inférieures aux frais de séjour.
•    L'établissement demandé doit être habilité au titre de l'aide sociale.

Bon à savoir
La demande peut être faite avant l'entrée dans l'établissement selon la procédure de droit commun, ou au moment de l'entrée, ou dans les deux mois qui suivent, en cas d'admission d'urgence.
Les frais de séjour sont calculés sur la base d'un prix de journée fixé chaque année par le président du conseil départemental. La personne âgée s'acquitte d'une contribution fixée par la commission d'admission.

La demande est à déposer au CCAS, secteur maintien à domicile qui transmettra le dossier complet au Conseil Départemental.

L'allocation personnalisée d'autonomie (Apa) est une allocation destinée aux personnes âgées. Elle est ouverte aux personnes hébergées à domicile ou dans un établissement. Le demandeur doit remplir un certain nombre de conditions pour pouvoir en bénéficier. Il doit ensuite respecter, une fois son allocation attribuée, certaines obligations envers le conseil départemental.

Les personnes, âgées d'au moins soixante ans, classées dans l'un des groupes 1 à 4 de la grille nationale d'évaluation du degré de perte d'autonomie peuvent prétendre à l'APA.
L'APA est y compris ouverte aux personnes de nationalité étrangère titulaires d'un titre de séjour exigé pour résider régulièrement en France.

APA à domicile :
En cas d'admission à l'APA, l'équipe médico-sociale du département procédera une visite au domicile du bénéficiaire lui proposant un plan d'aide correspondant au mieux à ses besoins.
APA en établissement :
l'évaluation du degré de perte autonomie de la personne âgée est réalisée par le médecin coordonnateur de l'établissement dans lequel la personne âgée est hébergée.

Bon à savoir :
Le versement de l'APA ne donnera pas lieu à une récupération sur succession ou donation. Attention : l'APA n'est pas cumulable avec l'allocation compensatrice pour tierce personne, ni avec la prestation d'aide à domicile

Le dossier de demande est à retirer au Centre Communal d'Action Sociale, de la circonscription d'action sociale ou de l'établissement d'accueil.

Le minimum vieillesse, appelé aujourd'hui allocation de solidarité aux personnes âgées (Aspa), est attribué à certaines personnes âgées sous conditions de ressources. Les personnes qui n'ont pas ou peu cotisé pour leur retraite peuvent prétendre à un minimum de ressources en fonction de leur statut.

À quelles conditions ?
•    Avoir 65 ans et plus ou 60 ans si reconnues inaptes au travail.
•    Avoir des ressources inférieures à l’ASPA
•    Avoir fait valoir tous ses droits aux avantages vieillesses.

Le dossier est constitué au C.C.A.S.

Les allocations vieillesses sont versées par la Caisse de Dépôts et Consignations de Bordeaux.
L'allocation supplémentaire est versée par la Caisse principale de retraite.

Attention : certains allocataires l'ignorent, mais l'ASPA est partiellement récupérable au décès du bénéficiaire ;

La nationalité française n'est pas une condition obligatoire pour toucher l'ASPA : les étrangers peuvent donc en bénéficier dès lors qu'ils résident régulièrement en France.

À quelles conditions ?
•    Avoir 65 ans et plus ou 60 ans si reconnues inaptes au travail.
•    être en possession depuis au minimum 10 ans d'un titre de séjour autorisant à travailler ;
 

La carte mobilité inclusion (CMI) a pour but de faciliter la vie quotidienne des personnes en situation de handicap et de perte d'autonomie. Elle est accordée sous conditions et permet de bénéficier de certains droits notamment dans les transports. Elle remplace progressivement depuis le 1er janvier 2017 les cartes d'invalidité, de priorité et de stationnement. La CMI n'est pas délivrée aux invalides de guerre qui conservent le bénéfice de la carte de stationnement.

La CMI permet de bénéficier de certains droits, notamment dans les transports.
Il existe 3 CMI différentes :

•    CMI stationnement
•    CMI priorité
•    CMI invalidité

La CMI a la taille d'une carte de crédit.

CMI invalidité
Cette carte permet notamment d'obtenir une priorité d'accès aux places assises dans les transports en commun, les espaces et salles d'attente ainsi que dans les établissements et les manifestations accueillant du public. Ce droit de priorité concerne aussi la personne qui vous accompagne dans vos déplacements.

La CMI permet également de bénéficier, notamment :
•    des dispositions relatives à l'obligation d'emploi des travailleurs handicapés,
•    de divers avantages fiscaux, pour vous-même (par exemple, bénéfice, sous conditions, d'une demi-part supplémentaire pour le calcul de l'impôt sur le revenu) ou vos proches (par exemple, vous êtes considéré comme étant à charge du contribuable qui vous accueille sous son toit),
•    de différents avantages commerciaux accordés, sous certaines conditions, par exemple dans les transports (RATP, SNCF, Air France).
La CMI invalidité peut être accompagnée d'une sous-mention :
•    besoin d'accompagnement s'il est nécessaire que vous soyez accompagné dans vos déplacements,
•    ou besoin d'accompagnement cécité si votre vision centrale est inférieure à 1/20e de la normale.

CMI priorité
Cette carte permet d'obtenir une priorité d'accès aux places assises dans les transports en commun, dans les espaces et salles d'attente ainsi que dans les établissements et les manifestations accueillant du public. Elle permet également d'obtenir une priorité dans les files d'attente.

CMI stationnement
Cette carte permet d'utiliser gratuitement et sans limitation de durée, toutes les places de stationnement ouvertes au public. Elle concerne également la tierce personne qui vous accompagne dans le même véhicule. La durée de stationnement peut être limitée sur décision de la commune sans toutefois pouvoir être inférieure à 12 heures.

Démarches
Pour faire la demande de CMI, il faut s'adresser à la MDPH de votre département en leur fournissant :
•    un formulaire accompagné soit d'un certificat médical datant de moins de 6 mois, soit d'un justificatif attestant que vous percevez une pension d'invalidité de 3e catégorie si vous demandez la CMI invalidité,
•    une photocopie d'une pièce d'identité (carte nationale d'identité, passeport, photocopie du titre de séjour en cours de validité si ressortissant d'un État hors de l'Espace économique européen...).
Les dossiers de demande MDPH peuvent être retirés au CCAS.

Pour plus de renseignements : https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F34049
Source : service-public.fr

Prestation en nature attribuée aux personnes handicapées ayant un taux d'incapacité permanente supérieur ou égal à 80 % ou qui sont, compte tenu de leur handicap, dans l'impossibilité de se procurer un emploi.
Les conditions d'attribution sont identiques à celles applicables aux personnes âgées

Pour tout renseignement, contacter le secteur maintien à domicile du CCAS de Villiers-le-Bel :
Tél : 01 34 29 29 40 (ou 29 52 ou 29 66)

La demande est à déposer au CCAS, secteur maintien à domicile.

© Mairie de Villiers-le-Bel |  Mentions légales |  Paramétrage des cookies |  Accessibilité
Retour en haut de page