Transports : la décennie de tous les enjeux !

La décennie en cours sera celle de tous les enjeux en matière de transports pour l’Est du Val-d’Oise

La décennie qui commence sera celle de tous les enjeux en matière de transports pour l’Est du Val-d’Oise. Nous avons longtemps souffert d’un sous-équipement pour rapprocher la population active beauvillésoise des bassins d’emplois et notre Ville a également pâti de cet enclavement pour accueillir facilement de nouvelles activités industrielles et commerciales.

Les projets que nous vous présentons ici auront pour objectif de mettre fin à cette “double peine”.

Il a néanmoins fallu que nos élus se mobilisent très fortement courant 2010 pour convaincre les pouvoirs publics que l’Est du Val-d’Oise ne pouvait plus regarder la région Île-de-France se développer sans lui ! Parce qu’il s’agit de projets cohérents, les élus se mobilisent aussi aujourd’hui, pour améliorer la qualité du service des transports dans notre ville et ses proches alentours.

Transports : la décennie de tous les enjeux

Cliquer sur la carte pour l'agrandir


Le tramway t 5 :

Sarcelles / saint-Denis en 20 mn

La ligne de tramway T5 entrera en fonctionnement en 2012 et reliera la gare RER de Garges / Sarcelles au marché de Saint-Denis avec 16 stations. Elle empruntera la N1 et disposera d’une voie en site propre (réservée à leur usage). Les tramways se succéderont, en heure de pointe, à un rythme pouvant aller jusqu’à une rame toutes les cinq minutes.

La ligne T5 permettra de nombreuses correspondances avec les lignes de bus réparties le long de son trajet mais aussi avec la ligne de métro 13 et la ligne de tramway T1 qui va de la gare de Saint-Denis à Noisy-le-Sec et qui est actuellement en cours de prolongement vers Asnières.

Le bus gare de Villiers / Parc des expositions : haut niveau de service

En attendant la création du barreau ferroviaire de Gonesse, un “Bus à Haut Niveau de Service” permettra de relier, à partir de 2013, la gare RER de Villiers-le-bel au Parc des expositions de Villepinte. Le parcours qu’effectuera précisément ce BHNS est encore à l’étude.

Sur une grande partie du trajet, notamment en dehors des villes, le bus empruntera des voies en site propre et bénéficiera d’une priorité aux feux tricolores. L’objectif étant bien sûr de réduire au maximum le temps de transport entre les deux points.

Le barreau ferroviaire RER D / RER b : 10 mn

Le barreau ferroviaire qui reliera les RER D et B entrera en service à l’horizon 2017 - 2018. D’une longueur de 11 km, il partira de la gare de Villiers-le-bel, Gonesse jusqu’à Villepinte. Quatre trains y circuleront par heure.

Le barreau ferroviaire permettra aux Beauvillésois de rejoindre la plateforme aéroportuaire de Roissy sans devoir passer par Paris. Il suffira de se rendre à la gare de Villepinte pour y emprunter le RER B. Le trajet s’effectuera en une dizaine de minutes.

Le Grand Paris express : Roissy à 7 mn

Dans le cadre de l’accord passé entre l’État et la Région sur le tracé de métro automatique du Grand Paris, une gare sera construite à Gonesse, sur le lieu-dit du “Triangle”. Cette gare sera reliée à Villiers-le-bel par le barreau ferroviaire de liaison des RER D et B. Cela signifie qu’en seulement quelques minutes, les Beauvillésois pourront rejoindre le réseau de métro automatique appelé “Grand Paris Express” qui desservira la région Île-de-France.

À partir de la nouvelle gare, ils pourront se rendre à Roissy en 7 minutes, en 12 à Saint-Denis-Pleyel, en 22 à La Défense et en 58 à Versailles. La mise en service progressive du Grand Paris Express est prévue entre 2020 et 2024.

La tangentielle nord : est/ouest à partir de Pierrefitte

La première portion de la Tangentielle nord entrera en service en 2014. Il s’agit d’une nouvelle ligne ferroviaire qui ira du Bourget à Epinay-sur-Seine. Une correspondance avec le RER D, à la gare de Stains / Pierrefitte permettra aux Beauvillésois de l’emprunter. La ligne desservira notamment la gare de Villetaneuse – Université.

Dans un deuxième temps, la Tangentielle nord sera prolongée vers Noisy-le-Sec à l’est et Sartrouville à l’ouest. Elle sera complètement terminée vers 2018. Le trajet entre les deux extrémités de la ligne se fera à ce moment-là en 35 minutes.

Le RER D va être modernisé

Le Conseil du Syndicat des Transports d’Île-de-France a décidé le lancement des premiers travaux d’infrastructure prévus sur la ligne D du RER en vue d’en réorganiser la desserte à partir de 2014. Ce projet a la double ambition d’améliorer la régularité des trains et de renforcer la desserte de la ligne D du RER.

En ce qui concerne la partie nord de la ligne, l’intervalle entre chaque train sera au maximum de cinq minutes (12 / heure) aux heures de pointe. Des travaux d’infrastructures concerneront les gares ou liaisons Pierrefitte – Villiers-le-bel, Châtelet – Gare de Lyon, Gare de Lyon – Villeneuve- Saint-Georges, Corbeil-Essonnes et Combs-la-Ville.

D’un coût total de 62 M€, ils seront financés à 70 % par la Région et 30 % par l’État. Ils commenceront cette année.

Le schéma de transport du Grand Paris adopté

Le 26 mai 2011, le conseil de surveillance de la Société du Grand Paris (SGP) a adopté le schéma d’ensemble de transport du Grand Paris à l’unanimité. Le schéma d’ensemble se compose de trois lignes de métro automatique de 175 km et de 57 gares nouvelles, qui permettront notamment de désenclaver l’Est de la région Île-de-France et desserviront aussi l’Ouest de la région (voir la carte).

Carte Reseau Transport Grand Paris Express-3

Cliquer sur la carte pour l'agrandir