Le BHNS : la nouvelle ligne 20

Lancée le 14 novembre, la Ligne 20 va révolutionner la vie de bien des Beauvillésois : cette nouvelle ligne permet de relier la gare de Villiers-le-Bel à celle de Villepinte en 20 minutes. Le résultat d’un combat de longue haleine pour les élus de la Ville et de l'est du Val-d'Oise.

« Excusez-moi. On est déjà arrivé ? »

Elle est surprise, cette étudiante. Il faut dire que relier Villiers-le-Bel à la
zone d’activités de Villepinte en 20 minutes, ça a de quoi surprendre. Depuis le 14 novembre, la ligne 20 et ses bus géants (18 m de long) permettent de relier rapidement la gare RER D de Villiers à celle du RER B de Villepinte, grâce à une voie réservée.

Parmi les premiers usagers, tous sont séduits. Comme Dylan, étudiant originaire des Carreaux. « C’est un gros gain de temps. Pour moi, c’est énorme : je gagne trois quarts d’heure pour aller à mon école ! Ça va me changer la vie. »

lancementligne20-1

La même phrase revient dans la bouche de Bernard. Ce résident des Charmettes en était arrivé « à songer à vendre ma maison. J’ai été muté l’année dernière et mes déplacements étaient devenus horribles. Avec la ligne 20, je ne mets plus que 45 minutes, au lieu d’1 h 45. »

Bref, les nouveaux bus hybrides du BHNS (Bus à haut niveau de service) font l’unanimité des usagers.

Voilà qui réjouit les élus, dont Didier Vaillant et Jean-Louis Marsac, qui se sont battus pour cette desserte. « Les transports sont structurants et notre territoire n’était pas bien desservi, sauf pour aller à Paris. Pour se rendre sur les autres bassins d’emplois, il y avait bien quelques lignes de bus, mais au cadencement insuffisant, rappelle Didier Vaillant, premier vice-président de l’Agglomération Roissy-Pays-de-France et ancien maire de Villiers-le-Bel. Notre territoire connaît un déficit
de transport par rapport au nombre d’habitants. Notre travail aujourd’hui
consiste à diminuer les temps de transport et à rendre les emplois accessibles à tous. » À ses yeux, « le BHNS n’est qu’une étape. Il y en a d’autres à venir, notamment le métro automatique Grand Paris Express et le barreau ferroviaire de Gonesse ».

Une étape déjà probante pour désenclaver le territoire…