Le projet

La convention de rénovation urbaine

Le 9 avril 2009, la Ville et ses partenaires signaient une convention avec l’Agence Nationale de la Rénovation Urbaine portant sur la rénovation du quartier de la Cerisaie et de Derrière-les-Murs. Près de 40 millions d’euros ont été mobilisés pour ce projet. Les premières opérations ont été livrées en 2013.

Les objectifs urbains du projet

  • Désenclaver le quartier par la création de nouvelles rues.
  • Normaliser le fonctionnement de certaines copropriétés dégradées grâce à des dispositifs d’accompagnement mis en place par l’Etat.
  • Augmenter et diversifier l’offre de logements par l’implantation de nouveaux bailleurs.
  • Valoriser les espaces verts existants par le réaménagement des espaces libres et la création d’un square et d’un parc urbain.
  • Augmenter l’offre en équipements par la construction d’une école, d’une crèche et d’un espace de loisirs sportifs.
  • Clarifier les usages et la gestion des espaces par la recomposition foncière.

Dans le concret…

Le projet comprend :

  • La construction de l’école Louis Jouvet
  • La construction d’une crèche
  • L'aménagement d’un espace de loisirs sportifs.
  • La démolition du bâtiment de l’allée des Clématites.
  • Le soutien à la réhabilitation de 3 copropriétés dégradées.
  • La résidentialisation de deux résidences OSICA et de 4 copropriétés dégradées.
  • La construction de 162 logements.
  • La création de 5 nouvelles rues.
  • L’aménagement d’un square et d’une plaine de jeux.
  • La réhabilitation de la Maison de Quartier Salvador Allende, de la PMI et de la crèche des Marmousets

Les financeurs

La ville de Villiers-le-Bel
La communauté d’agglomération Val de France
L’Etat (ANRU)
La Caisse des dépôts
OSICA
EFIDIS
La Foncière du logement
L’Atelier d’urbanisme sanitaire