Les 21 sages de l'Agenda 21

Le Comité Agenda 21 a été officiellement installé jeudi 17 novembre 2016, en mairie.

Ce Comité, composés de 21 membres, habitants de Villiers-le-Bel, élus, associatifs, techniciens, est la structure participative de suivi et d’évaluation de la mise en place de l’Agenda 21, voté par le conseil municipal le 25 mars.

Si l’instant était solennel, ce n’est qu’une étape de plus dans l’avancement de l’Agenda 21. Mais une étape combien symbolique. Jeudi 17 novembre, la mairie accueillait l’installation solennelle du Comité Agenda 21, en présence du maire, Jean-Louis Marsac, du délégué au Préfet du Val d’Oise, Antoine Prudent, et du vice-président de l’Agglomération Roissy-Pays-de-France en charge du développement durable, Hervé Touquet.

Le Comité est formé de 21 membres : cinq conseillers municipaux, six habitants, quatre membres des conseils participatifs (Conseil des sages et Conseil citoyen), quatre représentants des associations et deux des partenaires institutionnels.

comite21-1

«Une source d’innovations et d’expérimentations»

«C’est un comité participatif et ouvert, le partenaire indispensable et indissociable de l’Agenda 21, a introduit Maurice Maquin, adjoint au maire en charge du Développement durable. Le rôle de ce Comité sera de présenter les avancées de l’Agenda 21, d’être une source d’innovations et d’expérimentations, à partir des compétences que chaque membre apportera.» Le Comité se réunira une fois par mois, à chaque fois dans un lieu différent.

Une centaine d’actions déjà engagée

Lancé en 2014, la réflexion autour de l’Agenda 21, voté à l’unanimité par le conseil municipal le 25 mars, est déjà bien avancée, puisque 221 actions ont été définies et une centaine déjà engagée. «109 resteront à être mises en place en 2017, 12 en 2018», a rappelé Alain Sartori, chargé de mission Agenda 21. Des actions qui s’articulent autour de cinq axes principaux :

  • “Vers une ville post-carbone”, avec la réduction des émissions de gaz à effet de serre et de la dépendance aux énergies fossiles de la Ville et du territoire.
  • “Vers une ville nature, ensemble”, en protégeant la biodiversité et en renforçant le lien social.
  • “Vers une ville à vivre”, en permettant à chacun de s’épanouir.
  • “Vers une ville de la fraternité”, en développant la cohésion sociale.
  • “Vers un autre développement”, en agissant pour une consommation responsable.

comite21-3


Les tous nouveaux membres du Comité ont découvert hier quelques actions concrètes, déjà menés sur le terrain, comme la création de la Ressourcerie d’Imaj ou la fin de l’utilisation des produits phytosanitaires par le Service espaces verts.
Le Comité devra notamment coordonner ces projets et les mettre en valeur, notamment pour le Forum 21. Cette grande réunion annuelle permettra à tous de constater l’avancée de l’Agenda 21.

comite21-2