Les éco-citoyens de demain

Le 5 juin

Si la journée "Nettoyage de printemps" a dû être annulée à cause de la pluie, les jeunes éco-citoyens beauvillésois ont quand même pu vivre une après-midi placée sous le signe du développement durable, avec ateliers et pièce de théâtre.

Si la journée "Nettoyage de printemps" a dû être annulée à cause de la pluie, les jeunes éco-citoyens beauvillésois ont quand même pu vivre une après-midi placée sous le signe du développement durable, avec ateliers et pièce de théâtre.

theatreenvironnement-1

theatreenvironnement-2

Seuls les courageux du Puits-la-Marlière ont bravé la pluie. Mardi 5 juin, au matin, ils ont insisté, malgré l’annulation, pour nettoyer quand même un bout de leur quartier. Face à la pluie, les autres opérations du Nettoyage de printemps ont malheureusement dû toutes être annulées. Qu’à cela tienne, les jeunes éco-citoyens des diverses écoles de la ville ont quand même profité d’une après-midi sous le signe du développement durable, à l’occasion de la Journée internationale éponyme.

theatreenvironnement-10

theatreenvironnement-4

Devant l’espace Marcel-Pagnol, les moutons des bergers urbains sont présents pour rappeler l’importance de la nature, y compris dans un cadre de vie urbain. A l’intérieur, environ 300 enfants ont assisté à la pièce de théâtre “Au Grand Bazar”, de la compagnie Pile Poil.
Des enfants que Maurice Maquin, adjoint au maire délégué aux Travaux et au Développement durable, a remercié. «Vous vous êtes mobilisés, tout au long l’année, et spécialement aujourd’hui, pour la nature. Vous êtes des éco-citoyens, et vous êtes les éco-citoyens de demain !»

theatreenvironnement-3

Place ensuite au spectacle drôle et burlesque des deux compères de la compagnie Pile Poil. Avec leur pièce drôle et inventive, Mademoiselle Angèle et le Professeur Ferdinand, mine de rien, assènent quelques vérités écologiques entre deux éclats de rire : qu’un médicament, jeté dans les toilettes, finit toujours dans l’estomac d’un poisson et souvent dans celui d’un pêcheur ; qu’une petite pile bouton peut polluer jusqu’à 500 litres d’eau, sur 500 ans ; ou qu’aujourd’hui, on surconsomme pour uniquement jeter des objets dont on n’a pas besoin.

theatreenvironnement-8

theatreenvironnement-5

theatreenvironnement-6

Le public, enthousiaste, s’il a beaucoup ri, a aussi beaucoup appris. Et pour renforcer ses connaissances, les enfants avaient rendez-vous avec les agents de la Ressourcerie, qui leur ont montré comment redonner vie à des objets, et avec le Sigidurs pour un petit quiz sur le tri des déchets.

theatreenvironnement-7

theatreenvironnement-9