Mozaik RH mise sur la jeunesse

Le 17 mai

La Maison de quartier Camille-Claudel s’est transformée, l’espace d’une journée, en cabinet de conseil en recrutement géant. A l’initiative de Mozaïk RH, une quinzaine de jeunes a pu bénéficier de conseils de professionnels des ressources humaines.

Pour l’occasion, Mike Ticquant, 18 ans, a sorti le costume-cravate. Même s’il ne s’agissait pas d’un entretien d’embauche, l’occasion était importante. Mike et une quinzaine d’autres jeunes de Villiers-le-Bel et des communes environnantes ont participé à la première édition beauvillésoise du Mozaïk Meeting, organisé par Mozaïk RH, la Mission locale et la Mission jeunesse, dans les locaux de la maison de quartier Camille-Claudel.

Le principe est simple : «Les candidats (tous jeunes diplômés, de Bac + 2 à Bac + 5, ndlr) bénéficient d’un entretien conseil de 45 minutes avec des consultants, qui sont tous des experts des ressources humaines. Ces entretiens permettent d’évaluer leur potentiel, mais de voir quels sont les freins possibles à leur embauche», explique Micheline Nouck chargée de mission chez Mozaïk RH.

Le cabinet de recrutement, qui vient de signer une convention avec la Ville de Villiers-le-bel, est spécialisé dans le recrutement de candidats issus de la diversité. «C’est un enjeu fort pour le Val-d’Oise, poursuit la chargée de recrutement. L’Est du département est confronté à une forte problématique de jeunes diplômés qui peinent à s’insérer sur le marché du travail.»

Se créer un réseau

L’après-midi, ces entretiens individuels ont laissé la place à une formation commune. Une formation essentielle : «Il s’agit de les coacher, de leur expliquer le marché caché (80 % des offres d’emplois ne sont pas diffusées, ni par Pôle emploi, ni par un site internet : c’est ce qu’on appelle le marché caché, ndlr), de leur montrer comment se constituer un réseau et au plus large un projet professionnel, énumère Micheline Nouck. Ils ont pu échanger entre eux et travailler autour de questions typiques des entretiens d’embauche.» Ce qui est une mine d’informations pour les candidats. Mike le confirme d’ailleurs : «J’avais déjà participé à ce type de coaching groupé à Sarcelles et ça m’a beaucoup aidé. Plus que ça même : j’étais jeune, je ne savais pas trop quoi faire et ça m’a permis de trouver ma voie, à savoir un BTS service informatique.»

«A l’issue de cette journée, les participants ont pu repartir avec une idée plus précise des points à travailler en vue de se présenter à un entretien d’embauche, des stratégies à adopter en vue de rechercher un poste correspondant à leurs aspirations mais également avec la satisfaction d’intégrer un réseau qui leur permette d’avoir une plus grande visibilité quant aux offres proposées sur la plateforme de Mozaïk RH ou de bénéficier d’une plus grande exposition auprès d’employeurs potentiels, confirme Benoît Romero, responsable de la Mission jeunesse. Ce type d’actions est amené à être reconduit régulièrement, dans la mesure où l’emploi et l’insertion des jeunes restent un enjeu important sur le territoire.»