Mieux comprendre la radicalisation

Du 9 février au 2 mars

Le service de Prévention et la maison de quartier Salvador-Allende entament en ce début d’année un cycle de réflexion sur les phénomènes de radicalisation, à destination de tous les Beauvillésois. Au programme : des conférences, des débats et une pièce de théâtre.

Jusqu'en mars, le Service de prévention de la délinquance et la Maison de quartier Salvador-Allende invitent tous les Beauvillésois à réfléchir, ensemble, autour de la notion de radicalité et de radicalisation, au sein d'une “Université populaire”.

Quatre temps forts sont prévus

  • Jeudi 9 février, à partir de 18 h 30, des professionnels de la Ville animeront un temps de débat et de réflexion autour du processus de radicalisation.

  • Mercredi 15 février, à 19 h, la maison de quartier Salvador-Allende accueillera une représentation de la pièce de théâtre “Djihad”. Ecrite par Ismaël Saïdi, elle retrace l’odyssée tragi-comique de trois jeunes bruxellois, qui décident, au nom de leur religion, de partir combattre en Syrie. Mais, sur place, ils devront faire face à une situation moins idyllique que prévu. “Djihad” fait rire des clichés et dénonce les hypocrisies, tout en explorant le thème de la radicalisation.

  • Pour ceux qui veulent pousser plus avant la réflexion, rendez-vous jeudi 23 février, à partir de 18 h 30 : Marwan Mohamed, sociologue et chercheur au CNRS, analysera les réponses publiques en matière de lutte contre la radicalisation.

  • Enfin, le jeudi 2 mars, à 18 h 30, Mehmet Saygin, juriste et politologue, se penchera sur la laïcité en France et en Belgique.

Attention, pour toutes ces dates, les places sont limitées : réservations auprès de la maison de quartier Salvador-Allende au 01 39 90 67 92.


radicalite-2

Un aperçu de la pièce, donné par ce reportage de France 3 Basse-Normandie.