Les jeunes artistes habillent le Ginkgo

Vendredi 29 juin

La 13e édition de l’exposition en plein air des écoles beauvillésoises avait lieu vendredi 29 juin. Lancée par deux professeurs des écoles de Langevin-Wallon 2, Agnès Péron et Jean-Michel Muretti, l’exposition a accueilli les œuvres de 71 classes cette année !

Chaque année, ils sont une centaine à travailler, dans l’ombre, pour cette jolie exposition. Des petits artistes extraordinaires, puisqu’ils sont tous à l’école. Le parc du Ginkgo accueillait vendredi 29 juin le musée éphémère des écoles beauvillésoises. 71 classes, d’une dizaine d’écoles élémentaires ou maternelles et même d’un collège (Paul-Langevin 1 et 2, Jean-Moulin, Henri-Wallon maternelle et élémentaire, Jean-Jacques-Rousseau, Ferdinand-Buisson maternelle et élémentaire, Emile-Zola maternelle, Gérard-Philipe élémentaire, Jean-Jaurès maternelle et le collège Léon-Blum), ont travaillé autour du thème “Signes”.

expoginkgo2018-1

expoginkgo2018-2

Le résultat est aussi varié que coloré et reflète la diversité des réflexions autour de ce thème. Insectes géants qui gambadent le long d’un chemin imaginaire, maquette de Villiers-le-Bel, reproduction géante d’un kimono ou chemin de draps colorés à travers lequel les enfants peuvent circuler… Les petits artistes n’ont manqué ni d’imagination, ni de talent.

expoginkgo2018-3

expoginkgo2018-4

Des jolies œuvres exposées vendredi 29 juin, dans le parc du Ginkgo, entre arbres et plantations. C’est la 13e année de ce “musée éphémère” qui a enchanté les visiteurs.

expoginkgo2018-5

expoginkgo2018-6

expoginkgo2018-7

expoginkgo2018-8

expoginkgo2018-9