Credo se penche sur la citoyenneté

Une journée de réflexion samedi 9 décembre

Réfléchir à la citoyenneté ou à la démocratie… Le samedi après-midi a été studieux, samedi 9 décembre, à la maison de quartier Camille-Claudel, grâce à l’association Credo. Une quarantaine de personnes a assisté à cette journée de réflexion bien remplie.

Quelle est sa place de citoyen dans la société ? Vaste question sur laquelle s’est penchée l’association Crédo, samedi 9 décembre, tout l’après-midi, dans la Maison de quartier Camille-Claudel. Devant une quarantaine de personnes (dont la première adjointe au maire, Djida Techtach, et l’adjoint au maire délégué à la culture, Christian Balossa), l’association a démarré cette après-midi de réflexion par la projection d’un film, consacré au vivre-ensemble. Pendant plusieurs semaines, les bénévoles ont arpenté rues et événements de Villiers-le-Bel, avec une question : «Qu’est-ce que le vivre-ensemble ?» «Le partage», «le respect», «la mobilisation», «l’acceptation de la culture et des coutumes», «la vie de quartier»… les réponses sont multiples et variées. Preuve de l’intérêt de reposer le débat.
Et c’est Paul-Marie Cavelier, du cabinet Eligi Formation qui a posé ces bases, à travers un exposé “Moi, citoyen-ne, aujourd’hui et demain”.

credocitoyen-1

Paul-Marie Cavelier a replacé les concepts de République (de l’étymologie Res Publica, la chose et le bien public), de Démocratie (le régime politique où le pouvoir est détenu par le peuple… une République n’est donc pas forcément une Démocratie) et de citoyen donc. Le citoyen étant, étymologiquement «qui appartient à la cité», référence à la Grèce Antique où les règles pour être considérées comme citoyen étaient des plus strictes.

credocitoyen-2

Des règles… qui se sont prolongées bien au delà de l’Antiquité. En témoigne l’un des spectateurs : «Je suis né dans un pays colonisé. A ce moment-là, on disait que celui qui ne payait pas ses impôts n’était pas un citoyen.»
L’après-midi s’est poursuivie autour de ce débat et de cet échange très riche, sur la place du citoyen. L’association Credo continue ainsi son travail de réflexion, entamé il y a quelques années, et enrichi régulièrement par des événements comme celui de samedi 9 décembre…

credocitoyen-3