Arrêt du tabac : des aides supplémentaires pour augmenter vos chances de succès

Dans quelques semaines débutera le mois sans tabac. Dans cette perspective, l'assurance maladie vous informe des mesures conçues pour vous aider à arrêter.

Comme les deux tiers des 13,5 millions de fumeurs, vous souhaitez dire stop au tabac. Pour  vous y aider, l’Assurance Maladie a développé un certain nombre de dispositifs.

L’appli Tabac info service, une appli qui vous soutient avec humour et bienveillance

Conçue par l’Assurance Maladie en partenariat avec Santé publique France  et avec le concours de la Société francophone de tabacologie, l’appli Tabac info service est un programme complet de coaching pour optimiser ses chances d’arrêt définitif du tabac. Elle soutient les fumeurs de manière proactive, par des contacts réguliers, chaleureux, depuis la phase clé de la préparation jusqu’au jour J de l’arrêt, puis pendant 5 à 6 mois.

L’appli propose également des contenus interactifs qui aident les ex-fumeurs à tenir bon : tableau de bord en temps réel des bénéfices de l’arrêt du tabac, mini-jeux pour faire passer l’envie d’une cigarette, appel direct d’un tabacologue de Tabac info service… L’application intègre en outre la possibilité d’être encouragé par son entourage. En 8 mois, près de 5 000 vidéos de soutien ont été postées par les proches.
Téléchargeable gratuitement sur l’Appstore et Google Play.
 

Les substituts nicotiniques désormais remboursables à 65%

Prendre un traitement de substitution nicotinique (patchs, gommes à mâcher…) augmente les chances de réussir à arrêter de fumer de 50 % à 70 %. Depuis 2007, les substituts nicotiniques sont pris en charge sur prescription dans la limite d’un forfait de 150 euros maximum par an et par personne.

Depuis cette année, plusieurs de ces substituts nicotiniques ne sont plus pris en charge dans ce forfait car ils sont désormais remboursés à 65%, comme n’importe quel médicament, sur prescription*. Les mutuelles prennent en charge le ticket modérateur de ces traitements.
Les substituts nicotiniques peuvent être prescrits par de nombreux professionnels de santé : médecins (y compris le médecin du travail), sages-femmes, infirmiers, chirurgiens-dentistes, masseurs-kinésithérapeutes.
Cette nouvelle modalité de prise en charge permet d’éviter l’avance des frais chez le pharmacien, et d’avoir le même tarif dans toutes les pharmacies en France.

A titre transitoire, le forfait de 150€ par an est maintenu jusqu’au 31 décembre 2018 pour les autres substituts nicotiniques non remboursables. Dans ce cadre, il faut faire l’avance des frais, et les prix peuvent varier selon les pharmacies.

Tabac info service est joignable au  39 89 ou sur son site Tabac-Info-Service.fr et sur sa page facebook

* liste des substituts nicotiniques remboursables sur le site ameli.fr