Bon appétit les petits

La restauration municipale dans les établissements d’accueil du jeune enfant (EAJE)

Les jeunes enfants découvrent le monde en partie grâce à leurs papilles. Manger, c’est découvrir des sens, des saveurs et le plaisir qui les accompagne !

Des besoins et des envies propres à chaque enfant

bebebib1Tout en favorisant cet éveil gustatif, il convient de respecter les besoins alimentaires propres aux jeunes enfants en fonction de leur âge, ainsi que du rythme et des envies de chaque enfant (ne pas forcer l’enfant, respecter son appétit). Ceci, sans oublier les adaptations liées aux soucis de santé passagers éventuellement rencontrés (gastro-entérite par exemple) et au développement de chaque enfant (aliments mixés, hachés, ou en morceaux).

Le lait

Pour les bébés, le lait diététique 1er ou 2e âge est fourni par la structure à l’exception de la première boite. Les laits médicaux prescrits ponctuellement sont à fournir par les parents.

Diversifier petit à petit

Le passage à l’alimentation diversifiée (à partir de 5/6 mois) doit se faire progressivement, en augmentant les quantités au fur et à mesure que l’enfant grandit.

La diversification alimentaire débute au domicile des parents, conformément aux conseils du médecin qui suit l’enfant. Les établissements d’accueil du jeune enfant ne proposent pas d’aliments qui n'ont pas encore été introduits dans l'alimentation de l'enfant par la famille.

Il y a lieu de veiller de manière générale à la taille des portions qui sont données à l’enfant et en particulier aux portions de protéines apportées en plus du lait.

Manger, bouger dès le plus jeune âge

La période de 1 à 3 ans est le temps de mise en place des repères d’une alimentation adaptée et d’une activité physique appropriée.

Manger est un plaisir, mais attention à ne pas nous laisser convaincre par des publicités pour des aliments souvent trop riches en produits gras et sucrés et en cela néfastes pour la santé de votre enfant.

Diététique et d'hygiène alimentaire

alainrepasLes  menus sont élaborés par l’infirmière des structures d'accueil des jeunes enfants. Elle travaille en collaboration avec la diététicienne du service des restaurants municipaux.

Pour les tout-petits, il est important de mixer la viande et les légumes au dernier moment, par mesure d’hygiène, mais aussi pour permettre aux aliments de conserver leurs qualités et leurs saveurs.

Bon appétit !

Le repas est un moment privilégié pour l’enfant. C’est un temps de découvertes et de plaisir.

Les bonnes habitudes alimentaires se prennent dès le plus jeune âge, veillons-y ! Ainsi, apprenez à votre enfant à ne pas grignoter entre les repas en dehors du petit déjeuner, du déjeuner, du goûter et du dîner et bien sûr d'éviter les produits gras et sucrés (bonbons, gâteaux…).

Attention au trop "sucrer, saler"

verreeauSoyez très attentifs à la consommation de sel et de sucre et à l’apport en matières grasses. La majeure partie du sel dont l’organisme a besoin est déjà contenu naturellement dans les aliments et dans l’eau (il n’est donc pas nécessaire d’en rajouter).

Pour les boissons, seule l’eau est indispensable. Evitez les boissons sucrées (type sodas et autres jus de fruits trop sucrés pour les jeunes enfants …). Elles n’ont aucun intérêt du point de vue diététique et présentent à l'inverse de nombreux désagréments.

Selon le type d'accueil dont bénéficie votre enfant

Les repas en Accueil Familial *
Les repas sont préparés et fournis par l’assistante maternelle qui accueille l’enfant. Ils sont établis en fonction de l’âge de l’enfant et de ses besoins alimentaires. Les assistantes maternelles sont encadrées par une infirmière qui les aident dans le choix des aliments, dans le respect de l’équilibre alimentaire.

En haltes jeux  * « L’Arc en Ciel » & « Les Pitchouns »
Les repas sont fournis par le service de restauration municipale (liaison froide). Ils sont remis en température sur place, par un agent qualifié, titulaire du CAP Petite Enfance et dans le respect des normes d’hygiène (HACCP). Ils sont adaptés à l’âge de l’enfant.

En crèches collectives * « Les Marmousets » et « Pierrot & Colombine » Les repas sont préparés sur place par une cuisinière, dans le respect de normes d’hygiène (HACCP) et adaptés à l’âge des enfants.

* En cas d’allergie alimentaire reconnue, c’est le Protocole d’Accueil Individualisé (P.A.I.) établi à l’entrée, qui est scrupuleusement appliqué. Toute modification doit être signalée par écrit et validée par le médecin avant application. Les parents peuvent, selon les cas d’allergie, être amenés à fournir le repas de leur enfant.